Historique

Historique

Découvrez l'historique du Château de Vachères

Le château de Vachères est situé sur la rive gauche de la Gervanne, dans la commune de Montclar sur Gervanne (Drôme).

L’histoire de la seigneurie et du château de Vachères est peu documentée jusqu’au milieu du XVIème siècle. On sait qu’en 1535, la seigneurie de Vachères est concédée à Humbert de Montclar par Aymar de Poitiers, après le rattachement définitif du Valentinois aux terres delphinales en 1446. En effet, le Dauphiné est devenu un fief du fils aîné du roi de France par le traité de Romans de 1349 par lequel Humbert II de La Tour du Pin, dauphin de Viennois, ruiné, vend le Dauphiné au roi de France. La seigneurie de Vachères revient dès lors au royaume de France.

Au XVIème siècle, le château est l’apanage de la famille Grammont (ou Gramont). Cette famille, originaire de Navarre, arrive dans la région sous le règne du roi Charles VII (1403-1461). Robert de Grammont, mort en 1482, s’attache dès 1446 au service du dauphin Louis, le futur roi Louis XI. Il est fait grand bailli du Gévaudan avec les châtellenies de Gigors et de Crest puis nommé maître d’hôtel du dauphin en 1461. En 1485, une reconnaissance passée par les habitants de Montclar mentionne son fils Aynard de Grammont comme « seigneur de Vachères », mais ce n’est qu’en 1537 que le petit-fils de Robert, Guillaume (qui teste en 1562), est cité comme seigneur de Vachères dans l’inventaire de la Chambre des comptes. Les Grammont sont également co-seigneurs de Montclar.

En 1688, la seigneurie de Vachères est érigée en marquisat, Philippe de Grammont est alors gouverneur de la tour de Crest.

Avant l’arrivée des Grammont, on suppose qu’il existait à Vachères un poste défensif avancé, peut-être en lien avec le château de Montclar, comme en témoigne  la forme quadrangulaire d’une tour intégrée dans l’aile nord de l’édifice actuel, munie de mâchicoulis qui apparaissent sur deux côtés. On retrouve dans les combles le parapet et un toit plat qui attestent d’une tour dont le sommet n’était pas recouvert : une rigole court sur le sol pour l’évacuation des eaux pluviales. Ces éléments de tour sont bien antérieurs à l’édifice construit au XVIème siècle par les Grammont. Ce poste avancé défendait le passage de la Gervanne par un très ancien pont , dont les piles sont encore bien visibles et le tracé sur la cadastre Napoléon indiqué comme unique passage.

Titre
Boulangerie

D’autres éléments du château sont architecturalement antérieurs au XVIème : la boulangerie, typiquement XVème, la tour sud-ouest, avec ses meurtières verticales.

On attribue en effet à Guillaume de Grammont, la construction en 1537 du château actuel avec ses trois corps de deux étages sur rez entourant une cour. On peut avancer l’hypothèse que le château du village de Montclar étant « déjà ruiné en 1474 », le château de Vachères reprend alors un rôle défensif dans le bas du cours de la Gervanne . 

Le château de Vachères ne semble pas avoir subi d’attaques militaires importantes au cours des siècles, l’état général du bâtiment en témoigne, bien que l’aile sud-ouest ait perdu un étage, probablement à cause d’un  incendie au XVIIIème siècle. Les assises de cet étage aujourd’hui disparu sont bien visibles sur les tours Sud

Titre
Fenêtre

D’un édifice voué à la défense, il sera utilisé comme un lieu de villégiature. Le château est embelli par ses propriétaires successifs - 7 de 1537 à nos jours - au fil du temps : subsistent ainsi actuellement le plafond peint d’origine avec le monogramme de Louis de Grammont Vachères (seigneur de Vachères dès 1592, mort en 1630), le grand escalier monumental, les fenêtres percées au XVIIIème siècle sur toutes les façades. Une dernière fenêtre est datée de 1802. 

Dépendances : il existe actuellement une dépendance datée de 1585 et appartenant au domaine du château, transformée en appartement. Il s’agit d’anciennes écuries, étables, grenier, etc.. Au nord ouest de cette édifice subsiste une échauguette.

Titre
Glacière

Dans le parc, à la lisière du bois, les propriétaires actuels ont restauré une glacière, datant probablement du XVIIIème siècle.